Bleisure

Celle qui a fait du Bleisure … (et du sport) au Colorado

Pour ma toute première fois aux Etats-Unis, il était inconcevable que je fasse l’aller-retour uniquement pour le travail. J’ai eu la chance de représenter la France à la convention annuelle de GBTA (Global Business Travel Association), l’événement de référence dans le Voyage d’Affaires qui accueille plus de 7000 professionnels chaque année. La ville hôte cette année était Denver (Colorado).

En digne adepte du Bleisure, c’était l’occasion rêvée de prolonger le séjour. J’avoue que de prime abord, sur le papier, Denver n’était pas la destination la plus sexy 😉 Mais ça, c’était avant de découvrir le potentiel incroyable du Colorado ! En fait, cette destination était faite pour moi !

Etape1-RockyMountain-1

En bref, le Colorado, c’est le trio gagnant !

  1. L’Etat des Montagnes Rocheuses. A quoi vous attendre ? Des paysages montagnards pittoresques, des vastes étendues, des grands espaces, des canyons et des gorges juste splendides, des animaux qui vont croiser votre chemin… En quelques mots : la nature dans toute sa splendeur !
  2. Le berceau de la culture Western : des anciennes cités minières qui ont été témoin de la ruée vers l’Or, des ghost towns, une ambiance cow-boys et wranglers avec les ranchs, les rodéos, la musique traditionnelle…
  3. Une possibilité infinie de sports outdoor pour des vacances actives ! Randonnée, mountain biking, équitation, escalade, rafting… pour n’en citer que quelques-uns ! Et évidemment sports d’hiver avec notamment l’emblématique station d’Aspen.
Mon road trip en quelques chiffres-clés :
• 11 jours de road trip en solo.
2000+ km parcourus.
• Des dizaines personnes rencontrées sur ma route.
•  Au moins 2 kilos de glaçons engloutis (sérieusement POURQUOI mettre autant de glaçons dans vos boissons, mes amis américains ? lol J)
• 4 modes d’hébergement combinés.
 4 challenges sportifs relevés.
• Au moins 100 « how are you doing ? » auxquels j’ai toujours répondu avec le même enthousiasme et le smile.
• Au moins 30 questions « do you have wifi ? »  (eh oui, le wifi est mon meilleur ami quand je voyage… Je suis de la    Génération Y, et un peu geek !).

 

Le résumé de mon road trip en 2 minutes :


Captivating Colorado from TravelThink on Vimeo.

Mon road trip au Colorado en 4 étapes

Le Colorado, c’est la moitié de la France… donc en 11 jours de road trip, il faut faire des choix, impossible de tout explorer !

Mais une chose est certaine : vous serez bluffés, tout comme je l’ai été, par la variété incroyable des paysages que j’ai traversés !

Etape 1: Le Rocky Mountain National Park

Etape1-RockyMountain-3

Avant de partir à l’aventure, j’ai souhaité profiter de la vie nocturne que propose Denver et son LoDo (Lower Downtown). Le quartier est très animé et grouille de bars très sympas, avec rooftops SVP !

J’ai pris la route et fait une première halte à Boulder, avant de me diriger vers Estes Park et d’emprunter la majestueuse Trailridge Road qui traverse le Rocky Mountain National Park (fermée l’hiver). 48 miles où vous en prenez plein les yeux, avec son point culminant à 3713 mètres ! La nature dans toute sa splendeur ! L’occasion de croiser des chipmunks, des biches, des élans et de s’émerveiller devant des paysages hauts en reliefs.

Qui dit Rocky Mountain National Park, dit randonnées ! Le parc propose des niveaux adaptés à chacun, et si vous optez pour un peu de challenge physique, vous accéderez à des superbes panoramas (no pain, no gain !). Alors, la météo n’a pas été particulièrement clémente avec moi car j’ai littéralement terminé trempée comme une soupe ! (un petit conseil : n’oubliez pas votre K-Way dans votre voiture avant de vous lancer dans une randonnée :-)). C’était cependant véritablement impressionnant de se retrouver à 2700 mètres d’altitude au milieu d’un orage et des coups de tonnerre.

J’ai également profité de Grand Lake, spot très prisé en cette période estivale, mais plutôt paisible. Comme des airs de Lac Léman !

Etape 2 : Vail et les stations de ski

Etape2-Vail-1

La seconde étape de mon road trip m’a conduite vers un deuxième challenge sportif : le mountain biking !

La route qui mène de Grand Lake à Vail est splendide ! J’ai traversé des zones forestières classées « National Forest », des plaines, avant de monter en altitude et d’atteindre l’autoroute qui offre des vues splendides ! Vail, Breckenridge et ses villes voisines (Aspen n’est qu’à une heure de route) sont des stations de ski très renommées. Et l’été, place nette aux randos et au VTT !

J’ai déjà expérimenté le fatbike en Corse, et le mountain biking à Tenerife. Mais mon trail à Vail était le plus challenging de tous. En cause : l’altitude ! Je n’avais littéralement pas d’air ! J’étais constamment essoufflée. Pour me défendre, peu de courageux montent les pistes, ils préfèrent monter en « gondola », comme on dit là-bas ! (les feignasses ! ;-). Ça fait d’ailleurs bizarre de rouler sous les télésièges vides !

Quelques chiffres pour vous aider à comprendre mon périple : 680 mètres de dénivelé en partant à 2475 mètres, pour atteindre 3155 mètres d’altitude…

Mes followers se sont bien régalés en suivant mon épopée rocambolesque sur Snapchat 😉 Vous savez quoi faire si vous voulez être de la partie pour la prochaine fois : suivez-moi sur Snapchat 🙂

Heureusement j’avais choisi une pépite comme hébergement, et j’ai bien pu me reposer et récupérer après l’effort. J’ai opté pour le Vail Marriott Mountain Resort. Un jaccuzzi, une piscine extérieure avec une magnifique vue sur les montagnes, une piscine intérieure, un spa…, et la vue sur les montagnes depuis la terrasse de ma chambre. C’était parfait ! D’ailleurs l’hôtel prête des GoPro, mais ne faites pas comme moi, assurez vous qu’elle est bien chargée pour pouvoir vous en servir pour filmer votre périple.

Etape 3 : La vie Western

Etape3-Westernlife-3

Après l’ambiance montagne, place à l’ambiance Western !

Sur ma route en direction du Great Sand Dunes National Park, je me suis arrêtée à Leadville, ancienne cité minière pleine de charme, avec sa voie ferrée, ses maisons colorées, ses rues typiques ! Eh oui, saviez-vous que le Colorado est le berceau de la ruée vers l’Or du 19ème siècle ?

J’ai séjourné dans un ranch de bisons pendant trois nuits : le Zapata Ranch. Ambiance cow-boy dans un cadre idyllique. Rien à l’horizon, à part la nature, et un paysage exceptionnel et inattendu, aux portes du Great Sand Dunes National Park, avec littéralement une vue VIP sur cette curiosité géologique !

L’expérience ranch, c’est aussi un contact exceptionnel avec les chevaux. Ceux qui y séjournent plus longtemps peuvent accompagner les wranglers et déplacer les troupeaux à cheval. De mon côté, j’ai eu une expérience un peu plus touristique. La meilleure façon de découvrir les plus hautes dunes de sable de l’Amérique, nichées au pied des Sangre de Cristo Mountains, c’est à cheval ! C’est donc en randonnée avec mon magnifique cheval blanc « Suburban » que j’ai découvert le Parc National. Une belle balade de plus de 4 heures à traverser l’oasis, le sable, la végétation plus aride. Une superbe expérience !

Le ranch propose également d’aller observer les bisons, à une certaine distance au vu du caractère intrépide de l’animal. Fun fact : s’il est deux fois plus gros qu’un cheval, il court tout aussi vite que lui ! C’est aussi une manière d’en apprendre plus sur l’élevage des bisons, qui vivent en autonomie sur une superficie de 50000 ares. Une fois par an, les wranglers les rassemblent (après avoir localisé les troupeaux par avion et les avoir regroupés avec des quads !) afin de les vacciner, détecter les grossesses, et sélectionner les bisons qui seront mis en vente.

J’ai aussi assisté au plus ancien rodéo du Colorado, au Ski Hi Stampede Stadium. Et wow, ça décoiffe ! C’est un vrai show. Vous êtes au cœur de la culture Western. Je recommande fortement !

J’ai terminé mon chapitre Western en m’arrêtant dans le ghost town de St Elmo, niché en pleine montage. Cette ville était extrêmement populaire pour ses mines d’or à la fin du 19ème siècle, mais elle a commencé à être abandonné en 1929. Les façades des immeubles sont très bien conservées, et les paysages grandioses !

Etape 4: Les Canyons

Etape4-RoyalGorge-4

Pour la dernière étape de mon road trip, le changement de paysage est presque déconcertant : on passe aux roches rouges ! J’ai rejoint les Royal Gorge en passant par Salida, une ville bien cool avec beaucoup de bars et des façades historiques, bordée par l’Arkansas River.

J’ai posé mes valises pour 3 nuits à Cañon City, aux portes des Royal Gorge que j’ai exploré d’en-bas et d’en-haut !

J’ai commencé par 2 heures en train rétro (Royal Gorge Train) qui longe la mythique Arkansas River et les impressionnantes roches rouges. Un splendide panorama ! On passe également sous le fameux « Royal Gorge Bridge », l’un des plus hauts ponts suspendus au monde. C’était ma deuxième étape de la journée. 360 mètres de haut, 370 mètres de long, une vue plongeante sur la rivière avec les couleurs magnifiques des roches au coucher du soleil.

J’ai ensuite exploré les gorges d’en-bas… Et c’était clairement l’expérience la plus impressionnante et la plus forte en sensations. Un rafting mé-mo-ra-ble sur les rapides de l’Arkansas River… rivière mythique connue du monde entier par les ‘rafters’ ! 5h30 de traversée, ça secoue, ça mouille (beaucoup 😉 et c’est une expérience au top si vous êtes amateurs de challenge et de frissons ! Il y a des moments plus calmes où vous pouvez profiter du cadre exceptionnel, et même apercevoir des bighorn sheeps perchés sur le flanc de la montagne !

Sur ma route vers Denver pour reprendre mon vol, je me suis arrêté sur un site mythique : Garden of the Gods, parc public de la ville de Colorado Springs, à deux pas du Old Colorado City. C’est une formation géologique impressionnante qui date de plus de 40 millions d’années, anciennement terres indiennes. Le site est énorme et souvent très fréquenté, car gratuit, mais une petite halte reste cependant sympathique.

 

Bref… j’ai passé 11 jours au Colorado

Le Colorado est une destination qui plaira à coup sûr aux amoureux de la nature et aux sportifs.

Denver abritant un énorme Centre de Convention, si vous vous y rendez dans le cadre professionnel, n’hésitez pas à passer ne serait-ce qu’un ou deux jours (ou un week-end ?) à explorer les alentours, car certains sites se situent à seulement à 1 heure voire 2 maximum de la capitale du Colorado ! Ce serait bien dommage de s’en priver !

Je pense vraiment que cette destination mériterait d’être davantage connue ! Elle se situe à la croisée de la route vers les grands Parcs Nationaux comme Yellowstone ( Wyoming), mais aussi le Grand Ouest américain avec Bryce Canyon et Zion (Utah), ou l’Arizona et son mythique Grand Canyon.

Vous ne voulez rien manquer de mes aventures Bleisure ? #BleisureForever

 snapchat Pour des updates en live, suivez-moi sur Snapchat (travelthink) 

 insta Pour des chouettes prises de vue, ça se passe sur Instagram (travelthink)

Un grand merci aux blogueurs qui m’ont inspiré dans l’organisation de mon road trip Bleisure :
Carnets de Traverse, Lost In The USA, Le blog de Mathilde,
Les Carnets de Voyage de Charlotte et Nicolas, Voyager aux Etats-Unis.

Leave a Reply