NextGen

Le Nouvel Âge Dort ? Euuuh Allo ?! Un #TEDxParis au TOP pour un thème sur-mesure. Mes impressions !

TEDx. Tout le monde connaît les célèbres conférences et leur format bien caractéristique. Cette édition de #TEDxParis proposait un thème sur-mesure pour moi : Le Nouvel Âge Dort ? 

img_0613

Le ton est donné dès le branding de l’événement : perche à selfie, style emojis…

 

Des préjugés envers la NextGen… pas toujours à juste titre !

La NextGen… C’est un sujet qui me tient particulièrement à cœur. Je suis moi-même Millennial et je le revendique. Les expériences que j’ai vécues tout au long de mon parcours ont tout d’un coup trouvé tellement d’écho ! J’ai pu m’identifier totalement aux histoires que j’ai écoutées d’une oreille très attentive et bienveillante.

L’audience ? Je dirais un bon mix de “Génération X” et de Millennials.

J’ai eu le plaisir d’être invitée par mon partenaire Marriott (Partenaire Officiel de #TEDxParis), qui m’a sollicitée plus tôt cette année à l’occasion de son bel événement Evolution of Travel (#eot2016) afin d’animer une conférence sur les différences générationnelles. Quand je vous dis que ce thème TEDx est ciblé pour quelqu’un comme moi… !

Egoïstes, paresseux, j’men foutistes… On les a tous entendus, les préjugés sur la jeune génération. Et pourtant, combien luttent afin de se faire une place ?

Léa Frédeval donne le ton en introduisant la conférence, un dictionnaire à la main, déclarant avec humour : “cela fait longtemps que le jeune n’a pas croisé un dictionnaire”, sous les rires de la salle.

“Emportée par le tourbillon technologique, j’ai le monde à portée de clic” dit-elle.”Au quotidien, je me plais à transformer les contraintes en opportunités. Agile, frugale, débrouillarde… Je suis là où on ne m’attend pas. Je suis la jeunesse, je suis la liberté, je suis le mouvement”. (Les Affamés : Chroniques d’une jeunesse qui ne lâche rien, Bayard 2014).

Elle explique que la jeunesse n’est pas forcément un avantage dans notre société afin d’évoluer. Combien de fois a-t-on entendu :”mais c’est normal, t’es jeune !”.”Ce qui est normal n’est pas forcément acceptable”. J’acquiesce…

 

#TEDxParis : un concentré d’inspiration !

Avant tout, je retiens des modèles de toute une génération… Plusieurs fois des noms comme Mark Zuckerberg, Larry Page, Sergey Brin sont cités par les intervenants. “C’est des gars qui ont quitté l’école à 20 ans, qui ont eu une idée. Ils ont essayé. Et ils ont réussi ! Alors pourquoi pas nous ?”

Oui ! Ces modèles, devenus des icônes, ont créé des entreprises qui sont aujourd’hui des géants, alors même qu’ils n’avaient qu’une vingtaine d’années… Ah cette jeunesse… pourtant tant décriée par les préjugés 😉

J’ai entendu des histoires qui prouvent que NON, le nouvel âge ne dort pas, il est bel et bien réveillé, et il est au taquet !

Je vous livre ici mes impressions sur les histoires qui m’ont le plus marquée.

 

Elle devient la plus jeune chef étoilée de France à 21 ans

capture-decran-2016-10-01-a-00-13-03

Julia Sedefdjian… ou comment en l’espace de quelques années, elle déménage à Paris, sort de 2 expériences décevantes, passe de l’apprentissage au rôle de sous-chef puis de chef, grâce à une volonté, à un investissement et à une motivation sans failles. La preuve même que la passion mène aux étoiles 😉

“J’ai toujours placé ma carrière en priorité”, lance-t-elle. Je m’identifie beaucoup à ce que j’entends. Julia s’épanouit dans son job au quotidien. Son témoignage rempli de fierté est très touchant, parce qu’il est livré tout en humilité. Sa passion se ressent dans son discours. Elle a été chaudement applaudie par la salle.

 

Il crée la première hacker house de France

tedx-paulpoupet

Moi qui baigne dans le milieu des start-ups et qui accompagne notamment des hackathons (lire mon expérience de mentor sur le hackathon de IATA NDC hackathon), j’écoute d’une oreille très attentive Paul Poupet, et je ne peux pas m’empêcher d’avoir le “big smile” tellement son discours résonne en moi !

Paul explique que selon lui, le modèle classique de l’entreprise n’est pas adapté à notre génération. Je ris quand il évoque certains grands noms d’entreprises qui font rêver quand on est étudiant. Le fait qu’il est très difficile d’y obtenir un stage, le tout “pour aligner des PowerPoint” une fois qu’on y est.

Je ris encore plus fort lorsqu’il partage le calvaire des fameux services “Compliance” et des processus de validation à n’en plus finir – et que tous ceux qui ont travaillé (ou travaillent) pour des grands groupes connaissent !

Il pointe aussi le manque d’agilité et le manque d’opportunités d’épanouissement pour les jeunes qui évoluent dans des grandes structures. En cause ? Les process trop lourds mais aussi les mentalités. Et moi, j’acquiesce avec énergie, assise dans mon fauteuil du Grand Rex. Ah ! Combien de fois m’a-t-on dit : “tu es un bébé, Aurélie” ; “tu es jeune… écoute les autres” … et j’y répondais toujours avec le même sourire sarcastique…

Paul a créé Seed-Up, la première hacker-house de France, à l’ambiance start-ups, hackathon, co-working… où les jeunes se rassemblent pour y vivre et innover ensemble.

Là aussi, j’ai personnellement toujours été engagée sur ce genre de sujets. Qui a dit que jeunesse rimait avec sagesse ? 😉 L’idéal est justement de confronter les points de vue. C’est ce qui m’amène au prochain intervenant.

 

Ils créent une plateforme de mise en relation entre séniors et jeunes

Le nom de cette plateforme : Les Talents d’Alphonse, fondée par Thibault Bastin et Barthélémy Gas. Forts de leurs expériences professionnelles à l’étranger où ils ont observé un certain respect des anciens, ils centrent leurs réflexions sur les bénéfices des échanges inter-générationnels. Ils expliquent que les personnes retraitées ont souvent derrière elles des carrières talentueuses, ont l’avantage d’avoir du temps, alors pourquoi pas favoriser cette transmission de savoir-faire entre générations ?

Là encore, cela résonne en moi. J’ai personnellement toujours revendiqué que la meilleure des combinaisons était le mélange des genres : un mix de générations mais aussi un mix de pôles de compétence. C’est ce qui apporte de la valeur à la réflexion : mêler l’expérience et la sagesse avec la fraîcheur et la spontanéité. C’est mon cheval de bataille ! Et je peux vous assurer que cela donne des superbes réalisations. C’est le cas dans notre équipe chez Festive Road où je suis associée, et dans le Board de GBTA France que je manage aujourd’hui à 30 ans.

“Tu es vieux et tu as un talent fou ? Alors kiffe ta retraite grâce aux Talents d’Alphonse”.

 

Elle crée un assistant intelligent pour partager des bons plans : place à l’intelligence artificielle !

marjolaine

Marjolaine Grondin, rentrée de son expérience aux Etats-Unis, se penche sur l’Intelligence Artificielle, et crée Jam,”le concierge du kiff”. Son idée était de développer un bot (robot conversationnel) avec qui les utilisateurs peuvent dialoguer. Jam partage des bons plans (voyages, idées sorties, bar, films etc.). L’algorithme se nourrit du machine learning, et intègre également une part d’aléatoire notamment dans les recommandations. J’aime beaucoup l’approche de Marjolaine qui invite, au-delà le fait de satisfaire un besoin, à définir les valeurs de l’Intelligence Artificielle, car il ne faut pas oublier qu’un algorithme apprend également grâce au comportement des utilisateurs.

Je n’ai pas pu m’empêcher d’aller “papoter” avec Jam sur Facebook Messenger, en vue de préparer mon week-end à la Fête de la Bière (Oktoberfest) à Munich. Comme attendu, c’est très simple, les réponses sont assez rapides, le ton est sympa. Il semble qu’il s’agit d’un mix d’interventions humaines et d’intelligence artificielle.

Parmi les autres histoires, il y a aussi eu :

Il crée sa propre maison d’édition à 16 ans

capture-decran-2016-10-01-a-00-13-24

Passionnée par l’écriture, Guillaume Benech devient critique du Journal de Mickey très jeune. Une fois l’expérience achevée, il continue ses critiques avec une amie, et continue à écrire en parallèle. Il décide aussi de lancer sa propre maison d’édition. Un message clé : “si les opportunités ne se présentent pas à vous, il faut les créer !”. Un message très encourageant !

Elle est chercheuse et développe un traitement contre les radiations

Rebecca Abergel raconte son travail de chercheuse et de développement de nouveaux médicaments pour le traitement des populations contaminées par des émissions radioactives. Impressionnant !

Et pour conclure, dans un autre registre, mais aussi un environnement qui m’est bien connu, connaissant de nombreux blogueurs voyage : Il fait un tour du monde non motorisé… de 7 ans !

L’aventure d’Olivier Peyre est unique en son genre, une belle leçon d’humilité !

 

Une conclusion qui soulève des questions intéressantes

tdex-gaspardkoening

#TEDxParis s’est achevé sur une belle ouverture par Gaspard Koenig qui a invité à réfléchir sur l’appartenance du corps, et a souligné l’importance des data de nos jours, et la montée de l’intelligence artificielle… Sa touche finale pointait des sujets tels que le transhumanisme. Une référence particulièrement opportune lorsqu’on sait que ce sujet fascine et attire à la fois, et que des géants comme Google s’activent activement sur ces projets.

Le récapitulatif hilarant de l’humoriste Pierre-Emmanuel Barré (sur Twitter :@Sale_Con – et c’est pas moi qui l’ait dit !) conclut la conférence. “Je dois avouer qu’avant cette soirée je ne connaissais pas bien le concept des conférences, je croyais que #TEDxParis était un site porno”. Il termine sur une note qui fait un chouette clin d’œil final au thème de la soirée “Amis jeunes, n’ayez pas peur de l’avenir : vous n’en avez pas !”.

En quelques mots, #TEDxParis Le Nouvel Âge Dort, c’était de superbes témoignages qui démontrent que la passion est le moteur de tout ! Je m’y suis beaucoup identifiée et j’en suis ressortie encore plus revigorée !

Bravo aux intervenants et bon vent 🙂

Une génération inspirée et inspirante. A bon entendeur 😉

Ne manquez rien de mes partages live !

snapchat  Pour des reportages en live, et du fun, suivez-moi sur snapchat (ID: travelthink)

insta Suivez-moi sur Instagram pour mes plus beaux clichés (ID: travelthink)

Leave a Reply